Les prothèses mammaires

Rubbrique ne cour

Il s'agit d'une indication pour toutes les patientes désireuses d'augmenter le volume de leurs seins.

Il peut exister une agénésie (absence de glande mammaire) ou bien une glande de petit volume (hypotrophie) qui peut être primitive ou secondaire.

 

L'intervention consiste à insérer des prothèses soit derrière la glande (rétro glandulaire), ou derrière le muscle (rétro musculaire).

Plusieurs voies d'abord sont possibles : la  voie hémi aréolaire (pour des aréoles supérieures à 3,5 cm), sous mammaire dans le cadre des prothèses mises en rétro musculaire, ou  un abord axillaire. Les prothèses peuvent être rondes (hémisphérique) ou de forme anatomique.

 

Les suites opératoires sont simples dans le cas de prothèses rétro glandulaires mais peuvent être douloureuses si les prothèses sont mises en rétro musculaire. Il s'agit de douleurs diminuées  par les antalgiques et gérées par le chirurgien et l'anesthésiste.